Transport et travaux publiques

PA1

Réseau routier
Environ 8000 mètres de route bitumées permettent de se déplacer rapidement entre les différents quartiers des Parcelles Assainies. Cependant, certaines sont dans un état de délabrement. On distingue cependant de belles à savoir celles construites aux HLM Grand Médine, en 2015. Au Parcelles Assainies, nous retrouvons 7 moyens de transport en commun qui desservent les Parcelles Assainies, la ville et la banlieue.

 LES BUS DAKAR DEM DIKK (DDD)

La société de transport urbain Dakar Dem Dikk.été créée en 2000. Elle a remplacé l’ancienne société de transport en commun, la SOTRAC, le 1er janvier 2001. Dakar Dem Dikk dispose d’un terminus aux Parcelles Assainies dans sa zone Centre.
Sa principale mission est d’offrir aux populations un service de transport public et moderne.
Quatre (04) lignes (P1, P23, P217 et P227) desservent les Parcelles Assainies en ville et en Banlieue. Les bus, de couleur bleue ou beige marron, ont des arrêts fréquents signalés par des panneaux de la même couleur. Ils ont le monopole de la desserte du centre-ville et c’est sûrement leur principal avantage, surtout pour les fonctionnaires et les étudiants principaux intéressés. Les usagers de la Société Dakar Dem Dikk peuvent bénéficier d’un service d’abonnement mensuel avantageux à leur demande, service qu’on ne trouve pas dans les transports privés existant.

  LES CARS DITS « RAPIDES »

Les cars « rapides » symbolisent une réalité bien sénégalaise, ils sont de couleur orange et bleue souvent de marque RENAULT. Ils empruntent trois trajets dans la commune des Parcelles Assainies.

 LES CARS NDIAGA NDIAYE

La Mercedes-Benz 508d allemande, apparue au Sénégal vers 1983, est aujourd’hui l’un des moyens de transport le plus populaire. Son histoire est rattachée à un homme El Hadji Ndiaga NDIAYE qui donna son nom à la Mercedes-Benz 508d allemande aujourd’hui appelée « Car Ndiaga NDIAYE »
Au Sénégal, il est impossible de parler de transport en commun, sans que le nom de Ndiaga Ndiaye ne soit cité. Dans toutes les contrées du Sénégal particulièrement aux Parcelles Assainies, ces cars, transportent des milliers de sénégalais vers leurs lieux de travail et vers des destinations diverses. Dans les principales gares routières, on a le choix entre plusieurs catégories de véhicules dont forcément un « Ndiaga Ndiaye ».

 LES CARS MOURIDES

On les retrouve chez Serigne Mourtalla à l’unité 07 des Parcelles Assainies, les Bus dits « Cars Mourides » exercent aussi dans le transport en commun. En effet, depuis une dizaine d’années, ce moyen de transport interurbain s’est développé aux Parcelles Assainies sous l’impulsion de richissimes marabouts et dessert de longues distances, sur des lignes régulières et à des horaires fixes avec la possibilité de faire des réservations.

  LES TAXIS CLANDESTINS (Clandos)

Ces voitures banalisées n’ont pas de licence pour transporter des personnes. Tous les modèles de voitures peuvent être clandos. Pour un prix modique, il vous amène souvent dans les lieux non desservis par les autres modes de transport. Ils convoient généralement cinq (05) passagers, mais vous pouvez également vous faire transporter seul après un marchandage. Pour beaucoup, le clando est le seul moyen de faire de petits trajets à des prix raisonnables s’ils n’ont pas assez d’argent pour s’offrir le taxi.

 LES MINIBUS TATA

L’Association de Financement des professionnels du Transport Urbain (AFTU) a mis en circulation de nouveaux bus TATA dans le transport urbain. En plus des autres moyens de transport existant déjà, les minibus tata vont diversifier le transport interurbain et permettent à la population de jouir d’une plus grande mobilité.

 TAXI URBAINS

Reconnaissables de par leur couleur : soit Jaune et noir, soit bleue, ou soit entièrement jaune, les taxis urbains n’ont généralement pas de points de stationnement fixes. Circulant librement à la recherche de clients, le prix des transports varient selon la distance mais aussi de la fluidité de la circulation sur l’itinéraire demandé. Autrefois, les taxis urbains étaient équipés de compteur marquant le kilométrage et le coût dû. Aujourd’hui cette pratique a disparu laissant place au marchandage.

 LES BUS HORAIRES

Les bus dits « horaires » réalisent le transport inter urbain soit de manière quotidienne soit à des jours choisis dans la semaine et desservent toutes les régions du Sénégal.
Dans la commune des Parcelles Assainies, on retrouve 12 lignes de bus « horaires « stationnés en différents endroits :

1.En face du dispensaire Norade à l’unité 20
2.En Face du Centre ACAPES
3.En Face de l’ex Ecole les Pédagogues à l’unité 17
4.En Face du Centre Socio-Culturel des Parcelles Assainies
5.En Face du Terrain violence à l’unité 20
6.Chez Sérigne Mourtalla Mbacké
7.A l’Unité 26
8.l’Unité 17 en face de l’unité 16
9.Au Poste de Courant de l’unité 12
10.A l’Unité 24
11.Chez Sockhna Maï à l’unité 20
12.A l’Unité 22[/vc_column_text][/vc_column]

[/vc_row]

Related posts