Première collectivité locale à répondre à la demande de partenariat de notre établissement pour l’octroi des bourses en faveur des jeunes dixit ALIOU NDAW, Responsable assistant au développement institutionnel de ENSUP’Afrique, école de gestion des finances et d’administration située à liberté 6 extension en face Camp

Première collectivité locale à répondre à la demande de partenariat de notre établissement pour l’octroi des bourses en faveur des jeunes dixit ALIOU NDAW, Responsable assistant au développement institutionnel de ENSUP’Afrique, école de gestion des finances et d’administration située à liberté 6 extension en face Camp

Première collectivité locale à répondre à la demande de partenariat de notre établissement pour l’octroi des bourses en faveur des jeunes dixit ALIOU NDAW, Responsable assistant au développement institutionnel de ENSUP’Afrique, école de gestion des finances et d’administration située à liberté 6 extension en face Camp Gendarmerie Leclerc.

Créée en 2011, ENSUP’AFRIQUE a débuté les enseignements en 2012.

Pour son expansion l’institut a scellé un partenariat avec les collectivités locales en octroyant des bourses d’études aux collectivités pour leurs jeunes à travers plusieurs demandes adressées à celles-ci. Contre toutes attentes, seule la Commune des Parcelles Assainies (CPA) avait répondu favorablement parmi la pléthore de demandes envoyées.

Pour M. NDAW « seul le maire Moussa SY et son administration ont ressenti ce besoin, mais surtout avaient compris l’importance de la nécessité de formation des jeunes et les impacts de cette offre que nous leur avions faite».

Cette initiative de M. Ibrahima Mbengue, Directeur Général de ENSUP’AFRIQUE, sociologue, professeur depuis plus de 20 ans et ancien agent dans la Commune de Dieupeul-Derklé, de démocratiser l’accès à l’enseignement supérieur et à la formation professionnelle à toutes les familles sénégalaises, a trouvé un favorable dans la Commune des Parcelles Assainies. Ce qui a aussi permis aux jeunes de familles démunies et aux désirants de pouvoir se former au même titre que les enfants issus des familles nanties.

80% des étudiants de ENSUP’AFRIQUE le sont du fait de la Commune des Parcelles Assainies.

Avec un effectif actuel de plus de 7000 étudiants, 80% des étudiants d’ENSUP’Afrique ont obtenu des bourses grâce au partenariat avec la Commune des Parcelles Assainies. Sur le plan social, grâce au Maire Moussa Sy ce partenariat, a permis à beaucoup de jeunes et de familles démunies ou à faibles revenus, d’avoir accès à la formation professionnelle.

Par ce partenariat, Le maire Moussa SY règle un besoin social.

Le maire Moussa SY a beaucoup investi pour la jeunesse de sa Commune,  du Sénégal et même africaine en matière d’éducation et de formation.

Par ce partenariat avec plus de 80 établissements, Le maire Moussa Sy a su régler, un besoin social.

ENSUP’Afrique, se dit satisfait de ce partenariat avec la Commune des Parcelles Assainies et très fier de donner à plusieurs jeunes, la possibilité de fréquenter leur établissement et d’accéder à des formations innovantes à travers leurs offres. Ce que d’autres générations n’ont pu avoir.

La Commune joue son rôle, en accompagnant la population en matière d’éducation et de formation

M NDAW n’a pas voulu se penché sur les retombées économiques de ce partenariat considérant comme retombées pour l’école, la participation au développement de entrepreneuriat, du leadership, de l’excellence et de la création des leaders de demain. « Aujourd’hui notre fierté c’est d’avoir formé plusieurs étudiants qui brillent déjà dans les entreprises où ils s’insèrent et occupent des responsabilités. Dans le domaine de la communication et du journalisme dans beaucoup d’organes de presse et plateaux de télévision ce sont nos anciens étudiants qui présentent le Journal Télévisé de 20 heures ».

Parlant de la commune, M NDAW déclare qu’elle joue son rôle, en accompagnant la population sénégalaise ainsi qu’africaine.

À l’endroit des étudiants, il demande de savoir bien choisir leurs futures écoles, mais aussi de bonnes filières après le Bac tout en félicitant encore le Maire Moussa SY, pour sa franche collaboration et tout ce qu’il fait dans le domaine de l’éducation et de la formation.

 

Ndèye Ngoné KAMARA

Albert DASYLVA

Related posts