Parcelles Assainies seul 35% de la population dorment sous moustiquaire

Parcelles Assainies seul 35% de la population dorment sous moustiquaire

La Commune des Parcelles Assainies a accueilli, ce jeudi 04 juillet 2019, la sous brigade des services d’hygiène de Dakar. C’était dans le cadre du 5ème Plan FAGARU. Une rencontre qui entre dans le cadre du plan d’action départemental de prévention de la fièvre hémorragique à virus Ebola, des Maladies Diarrhéiques et du paludisme.

En 2018, seul 35% population de la Commune des Parcelles Assainies dorment sous moustiquaire selon une étude commanditée par le Service d’hygiène dit le lieutenant Alla NGOM qui espère voir cette tendance évoluée cette année.

Dans sa communication, pour mieux faire comprendre les dangers de ces maladies diarrhéiques, le Lieutenant MGOM est revenu sur les moyens préventifs à mobiliser de les éviter. «  Désinfecter les lieux, éviter les produits périmés, l’usage des moustiquaires imprégnées, le lavage des mains au savon, l’élimination  des gites larvaires, bref  utiliser tous les mesures de prévention possible ». Tels sont  les moyens pour éradiquer ces maladies.

C’est pourquoi dit-il que la sous brigade s’appuie sur les identités remarquables de la Commune, élus locaux (Maire), les OCB, les GPF, les ASC, le CCJ, les leaders religieux  ont été sensibilisées sur la nécessité de prévention contre ces maladies en servant chacun en ce qui le concerne de relais.

Malgré les difficultés dit M MGOM, la détermination des partenaires et des actions menées sur le terrain a permis d’enregistrer une réduction du taux de prévalence du paludisme et certaines maladies diarrhéiques. Cependant invite les populations à ne pas dormir sur leurs lauriers à travers la lutte anti vectorielle avec un traitement anti larvaire et une pulvérisation spatiale d’insecticide pour réduire la densité et la longévité de la population vectorielle.

En marge de cette rencontre les services sanitaires de la commune et le Maire ont procédé dans les différentes unités  de la commune à la distribution de moustiquaires imprégnées pour traduire en actes la lutte contre le paludisme au sein de la commune.

 

Related posts