Monsieur Gabriel ATTAL, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, reçu aux Parcelles Assainies par le Maire Moussa SY

Monsieur Gabriel ATTAL, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, reçu aux Parcelles Assainies  par le Maire Moussa SY

En marge du séminaire intergouvernemental du 17 novembre 2019 réunissant le Gouvernent Français conduit par son Premier ministre Édouard Philippe à Dakar et celui du Sénégal sous la Présidence de Son Excellence Monsieur MACKY SALL , Président de la République du Sénégal, le Maire Moussa SY a reçu  Monsieur Gabriel ATTAL, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse venu le rendre visite dans le cadre de la Séquence ACF sur les questions de l’ Education et de la Formation.

Cet évènement tenu au CEDAF a été marqué par la présence du Sous-préfet  des Parcelles Assainies Monsieur Babacar Ibra MAR, des Conseillers municipaux ,du  Directeur Pays de l’ACF, de la Coordinatrice nationale des CEDAF et de Madame Maty Ndiaye, Présidente du RAFPA.

Prenant la parole, le Maire Moussa SY a remercié Monsieur Attal pour le choix porté sur sa Commune qui joue un grand rôle joue dans la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes d’une part et  d’autre de l’étendue de sa carte scolaire. C’est pourquoi, la CPA a inscrit dans son PTI la construction d’un Centre de formation technique et professionnel pour un coût de 200.000.000 FCFA dans une  démarche prospective si l’on sait qu’à l’horizon 2035 notre Commune comptera 600.000 habitants et les jeunes seront la composante majoritaire .

En charge de la jeunesse, de la vie associative et de l’engagement, Gabriel Attal, qui est aussi le plus jeune ministre de la V ème  République durant sa communication a laissé entendre l’assistance que partout dans le monde les femmes et les jeunes filles sont des couches vulnérables en général sur lesquelles sont déployés  tous les efforts pour leur permettre de construire leur vie et la construire à partir de leurs aspirations et devenir maître de leur destin. Et qu’être maître de son destin c’est être capable de générer ses propres ressources, c’est être capable de vivre indépendamment des autres parce qu’on produits sois même ses ressources. Et s’adressant au Maire et à l’assistance dit-il «  C’est un bel objectif, c’est un bel engagement que j’ai vu ici et je suis impressionné  par le courage, l’organisation du maire et des autres qui ont accepté de nous recevoir. Je ne suis pas déçu de cette visite, j’en suis satisfait car en venant à Dakar j’avais souhaité rencontrer des hommes et des femmes engagés et j’en ai trouvés ici »

 

Related posts