PORTRAIT:Mon travail consiste à représenter dignement la population au niveau de la mairie, dixit Mamadou GUEYE

PORTRAIT:Mon travail consiste  à représenter dignement la population au niveau de la mairie, dixit Mamadou GUEYE

 Membre de la coalition Benno Bokk Yakaar, conseiller municipal et vice président de la commission des finances de la commune des Parcelles Assainies, Mamadou GUEYE,  plus connu sous le nom de GUEYE l’original entretient de très  bonnes relations avec le maire Moussa SY. Afin de mieux connaitre la personne, Xibaaru Parcelles vous fait découvrir le parcours d’un militant et homme d’affaires qui s’est mis au service de la population.

Elancé, de teint noir,  M GUEYE est un homme serein et posé. Titulaire d’un diplôme supérieur en finance-comptabilité à Sup déco. GUEYE  l’Original est actuellement comptable au cours Sainte Marie de Hann  et s’occupe également de la finance de plusieurs Banques.

Conseiller municipal depuis 2014, ce dernier affirme que  son travail consiste  à représenter dignement la population au niveau de la mairie. « Nous portons également la voix de la population, nous essayons aussi tant bien que mal de résoudre les problèmes de la population ».

GUEYE l’Original entretient de bonnes relations avec le Maire Moussa  SY car dit-il, « entre un conseiller et un maire c’est une relation normale, parce que ce dernier, avant tout, est un conseiller. La chose qui nous différencie est qu’il est chargé en tant que maire élu d’exécuter la décision du conseil municipal. Donc on peut dire que nous avons le même objectif ».

« Nous avons très bien débuté le mandat mais quand la politique s’en mêle, il y’a de petits problèmes, chose normale et ce qui fait la richesse du conseil  municipal. Les différences nous permettant de nous bonifier. L’objectif majeur est que notre mandat serve d’exemple et de référence pour la Commune et que celle-ci reste une municipalité qui émerge.

Ce qui différencie la Mairie des Parcelles Assainies et les autres, c’est que nous une bonne administration et que nous avons mis cette dernière dans de bonnes conditions. Bien qu’on ne soit pas dans les mêmes positions politiques, nous travaillons ensemble, en bonne harmonie.

Dans mon quartier, nous avons des difficultés liées aux deux voies de Cambérene que nous avons eu à souligner au sein du conseil municipal. Ces deux voies constituent une anarchie totale et un danger permanent pour la population de l’Unité 7. Les camions l’ont transformé en dépotoir d’ordures. L’autre problème est celui de l’eau parce qu’il y a une partie qui est sur une montagne rendant son accès très difficile, y compris  l’insécurité et les dunes de sable. Mais heureusement la Mairie essaie tant bien que mal d’y remédier.

Sur le plan budgétaire, comme je l’ai dit tantôt, la commune des parcelles Assainies est une grande commune, entrainant de grosses ressources, et cela doit se refléter sur le budget. Aujourd’hui il avoisine le milliard, donc il faut que les services de recouvrement travaillent très bien pour qu’on puisse arriver à un pourcentage beaucoup plus important.

L’objectif était de marquer notre empreinte et notre style. J’ai dit au Maire qu’actuellement s’il roulait à 5 de l’amener à 10 pour l’intérêt de la commune. Aujourd’hui, la donne change progressivement parce que nous sommes au pouvoir et que  les clignotants sont en vert. Ma mission je l’ai toujours rempli. J’ai discuté avec le maire à plusieurs reprises pour que quand même, les affaires politiques soient mises de côté. C’est ce qui est en train de se passer parce que le stade municipal avec l’appui de l’Etat, avance à merveille. Il faut que les projets sortent de terre pour l’intérêt des Parcellois.

Je  demande au Maire de travailler avec son grand frère Amadou Bâ, non pas sur le plan politique mais pour l’intérêt de tous. Qu’ils travaillent en synergie et additionnent leurs forces parce que les Parcelles ont un Maire travailleur, jeune et dynamique et à coté un ministre des finances, donc cela doit être un atout.

Quant à mes collègues conseillers je leur demande de mettre à coté la politique. Aux populations de se rapprocher de leurs conseillers pour  un bon travail au niveau des quartiers mais également de payer les taxes et les patentes pour la bonne marche de notre commune.

Elisabeth SAGNA,

Adji GUEYE Guissé

Related posts