Déclaration liminaire de la conférence de presse des élus de Dakar 10-03-2017

Déclaration liminaire de la conférence de presse des élus de Dakar 10-03-2017

Mesdames, Messieurs,

Mardi dernier, aux environs de minuit, Khalifa Ababacar Sall, Maire de la Ville de Dakar, Président de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique, Président de Cities Alliance et Secrétaire général de l’AIMF, a été placé sous mandat de dépôt par le Doyen des Juges d’Instruction sur ordre du Procureur de la République de Dakar, lui-même sous les ordres du Président de la République, Macky Sall.

Ce soir là, Khalifa Sall a été injustement emprisonné dans les geôles de Macky Sall, pris dans une conspiration d’Etat sous le couvert d’une justice politique, partiale et expéditive.

Ce soir là, le Doyen des Juges d’Instruction et le Procureur de la République de Dakar ont manqué à leur devoir de rendre la justice au nom du peuple sénégalais en acceptant de se soumettre à la volonté de Macky Sall.

Ce soir là, ce n’est pas la justice qui s’est exprimée mais la lâcheté des tenants du pouvoir, aidés dans leur dessein ignoble, par ces deux juges pantins complices de leurs forfaitures.

Malgré le meeting politique du Procureur de la République qui, pour la circonstance, portait la parole de l’APR, malgré les tentatives maladroites de nier cette évidence, malgré le matraquage médiatique mené par certains organes de presse, la détention de Khalifa Sall est et restera une affaire politique. Elle procède d’une instrumentalisation outrancière du parquet à des fins politiciennes.

N’en déplaise au Procureur, ni lui ni son maître, Macky Sall qui assure une protection automatique aux membres de sa famille et à tous ses proches employés dans une délinquance organisée, ne pourront nous convaincre du contraire tant que la justice ne sera pas saisie de la longue liste de scandales financiers commis à force ouverte et restés impunis depuis 2012.

Qu’attendent Macky Sall et son Procureur pour ouvrir une enquête sur le scandale Petro Tim dans lequel son propre frère est mêlé au premier degré ?

Qu’attendent Macky Sall et son Procureur pour engager des poursuites contre les personnes citées par le rapport de l’OFNAC ?

Qu’attendent Macky Sall et son Procureur pour traduire en justice tous ces délinquants financiers de l’ancien régime recyclés pour servir le régime actuel ?

 

Mesdames, Messieurs,

La détention de Khalifa Sall est et restera une affaire politique. Les accusations portées contre lui, cousues de fil en blanc par le pouvoir aux abois de Macky Sall, servent une sordide tentative de liquidation politique d’un adversaire en relation avec les prochaines échéances électorales. Mais cet assassinat politique ne vise pas seulement Khalifa Sall. Il vise notre démocratie car Macky Sall poursuit son entreprise funeste de musellement du choix des électeurs et de la liberté de suffrage. Il veut museler le vote des électeurs, la voix des millions de Sénégalais qui sont décidés à en finir avec son régime et à ouvrir la voie d’un véritable changement.

 Macky Sall veut que le seul choix qui soit donné au peuple sénégalais soit celui de la perpétuation de la dynastie « Faye Sall » soutenus par des obligés qui, parce qu’ils n’ont plus d’ambition pour notre pays et parce qu’ils n’ont plus d’énergie, lui ont fait allégeance et vendu leur âme au diable depuis longtemps.

Si le pouvoir espère par la détention de Khalifa Sall arrêter la dynamique de changement enclenchée dans tout le pays, c’est peine perdue car il se trouve des centaines de milliers de Sénégalais pour porter ce combat patriotique.

A ce titre, nous voulons saluer la dignité et le courage des Sénégalaises et des Sénégalais de tous âges et de toutes conditions sociales qui, en plus d’avoir manifesté leur solidarité à Khalifa Sall, ont montré et continuent de montrer qu’ils étaient attachés à la justice, à la démocratie et aux valeurs qui les portent. En effet, pendant tout le temps des auditions à la Division des Investigation Criminelles et de la convocation devant le Doyen des Juges d’Instruction, la mobilisation exceptionnelle des citoyens, des militants, des sympathisants, mais aussi celle de l’opposition et celle de tous les patriotes a été remarquable.

Nous tenons à saluer la mobilisation exceptionnelle des Sénégalais de la Diaspora qui, en plus de marquer leur indignation et de manifester leur solidarité, s’organise et se mobilise à nos côtés pour mettre fin au régime actuel.

C’est le lieu également de saluer les marques de soutien et les messages de solidarité qui nous parviennent des organisations internationales comme l’AIMF, Métropolis, CGLU, CGLUA qui ont toutes tenu, dans une déclaration, à souligner le leadership exemplaire de Khalifa Sall dans les instances internationales de collectivités locales.

 

Mesdames, Messieurs,

Avec la détention de Khalifa Sall, Macky Sall a lancé un défi à notre courage et à notre capacité à faire front. Nous devons relever ce défi pour arrêter les dérives autoritaires du régime actuel qui, chaque jour, emprunte les habits d’une dictature. Nous menons un combat au service du Sénégal. Et c’est parce que nous servons la cause de notre pays que nous devons nous organiser, nous rassembler, nous mobiliser et engager la riposte énergique ainsi que l’autorise le droit inaliénable de résistance à l’arbitraire.

Khalifa Sall l’a déjà dit. Rien ne sera de trop pour faire face à l’oppression de ce régime liberticide. Ainsi, dans notre détermination et notre courage à mener ce combat, nous prouverons au Sénégal et au monde que nous sommes un peuple debout, des femmes et des hommes, jeunes et moins jeunes qui ont la vertu du patriote.

Ensemble nous poursuivrons le combat et nous tirerons de cette épreuve et de toutes les épreuves que Macky Sall inflige à notre pays et à son peuple, avec tout ce qu’elles comportent d’injustice, le surcroît de patriotisme et d’énergie pour gagner les prochaines élections et engager notre pays dans la voie d’un véritable changement./-

Related posts