A la découverte de Monsieur Abdoulaye FALL, Secrétaire Municipal de la Commune des Parcelles Assainies

A la découverte de Monsieur Abdoulaye FALL, Secrétaire Municipal de la Commune des Parcelles Assainies

Auparavant directeur des administrations et des finances, M. Abdoulaye FALL est actuellement secrétaire municipal de la mairie des Parcelles Assainies. Dans un entretien accordé au journal Xibaaru Parcelles, ce dernier nous retrace son cursus tout en mettant en exergue son rôle de secrétaire municipal.
Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
Je me nomme Abdoulaye FALL, marié père de deux enfants. Dans la vie courante je suis un pratiquant, un talibé Cheikh et j’aime le zikr. C’est en 2004 que j’ai eu mon baccalauréat (série S2), inscrit à l’UCAD en première année ES Sciences Économiques et de Gestion année scolaire 2004 2005, j’ai obtenu ma licence ES Sciences Économiques et de Gestion, option Gestion des Entreprises en 2007, puis ma Maitrise ES Sciences Économiques et de Gestion, option Gestion des Entreprises année scolaire en 2008. Passionné des Marchés Publics, j’ai eu un Master 2 en Passation de Marchés Publics en 2014, puis une attestation en Passation de Marchés Publics de l’ARMP en 2018. Sur le plan Professionnel, de 2009 à 2012 j’ai été Chef de la Division Administrative et Financière de la Commune d’Arrondissement des Parcelles Assainies en tant qu’agent contractuel. En 2012 étant embauché à la Ville de Dakar, et mis à la disposition de la Commune d’Arrondissement des Parcelles Assainies, j’ai été nommé en 2015 comme Directeur Administratif et Financier de la Commune des Parcelles Assainies après l’acte 3 de la Décentralisation. Et de 2016 à nos je suis le Secrétaire Municipal de ladite Commune.
Par expérience je suis devenu un spécialiste en Passation de Marchés Publics et en Fiscalité locale, et cela m’a permis de travailler avec des cabinets qui ont contribué au redressement de la fiscalité locale de plusieurs Communes du Sénégal.
Quel est votre rôle en tant que secrétaire municipal ?
Étant Secrétaire Municipal, mon rôle est d’assurer la coordination des services administratifs et pour ce faire, je préside des réunions de coordination chaque mois, j’assure l’organisation et l’impulsion des services de la commune. Je suis chargé de faire la liaison entre le maire, les services administratifs et techniques de la commune, aussi de faire le suivi des instructions du maire et des actions des services. Je prépare le budget, le compte administratif et le suivi des réductions budgétaires. Je dois aussi assister le maire à la préparation du conseil municipal, du budget, du compte administratif et de tout acte de gestion politique. La tache courante c’est de donner des instructions sur les dossiers imputés aux chefs de services et d’assurer le suivi.
L’administration Communale des Parcelles Assainies a neuf (9) divisions à savoir la Division Ressources Humaines (DRH), la Division Finances et Investissements (DFI), la Division Recettes et Redevances Municipale (DRRM), la Division de la Comptabilité Matière et de la Logistique (DCML), la Division de la Culture, des Arts et des Archives (DCAA), la Division de la Jeunesse des Sports et des Loisirs (DJSL), la Division Santé Action Sociale et Développement Communautaire (DSASDC), la Division Urbanisme de l’Habitat Architecture et du Patrimoine (DUHAP) enfin la Division des Services Techniques (DST). Chaque division a deux bureaux en son sein.

Quels sont les difficultés que vous rencontrez en général dans votre domaine?
Les difficultés sont liées au non-respect de la hiérarchie, certains chefs de services travaillent directement avec le Maire au détriment de la cohérence administrative.
Des fois confusion des taches du cabinet (taches politiques) et du Secrétariat Municipal (tâches administratives).
Absence de moyens de déplacement pour se déplacer dans le cadre du travail.
En tant que secrétaire municipal quels sont vos objectifs ?
Mon objectif est de mettre en œuvre les politiques de développement de la Commune des Parcelles Assainies, basées sur 4 axes prioritaires de développement définis par le Maire :
– Amélioration du cadre de vie
– Renforcement des infrastructures sociales
– Amélioration de la gouvernance locale
– Amélioration des secteurs économiques
Mais aussi booster les recettes de la Commune des Parcelles Assainies. Parce qu’avant notre arrivée en 2009, la Commune avait un budget de presque 600.000.000 FCFA, maintenant on est presque à 2 milliards grâce aux plans d’actions et de stratégies que nous avons mené sous la houlette du Maire et de son conseil municipal. Il y’avait une forte évasion fiscale au niveau des recettes ce qui nous pousse à actualiser les délibérations vielles de plus de 10 ans (depuis 1996), de faire un recensement exhaustif de l’ensemble des redevables et contribuables de la Commune, en menant des opérations de fermeture avec les agents de recettes. C’est grâce à ces actions cumulées que notre budget est en hausse et a atteint ce niveau.
Que peut-on savoir de cette évasion fiscale ?
Auparavant il n’y avait pas une base de redevables fiable et on ne l’actualisait pas, en plus on n’appliquait pas les taux des délibérations pour les paiements.
Parlant du budget vous avez témoigné quand 2009 qu’il était de 600 millions et qu’aujourd’hui on note une augmentation budgétaire de Un milliard neuf cent soixante-quatre millions Francs (1.964.000.000FCFA) quels sont les recensements et les opérations menées pour avoir une telle augmentation ?
C’est un travail technique basé sur un Plan d’Action et de stratégies de mobilisation des recettes. L’essentiel du travail portait sur l’actualisation des taux de délibérations des recettes et des délibérations spécifiques pour certaines taxes qui étaient difficiles à recouvrer (cas des LVP). Mais aussi l’instauration des paiements de parkings réservés des grandes entreprises et des institutions financières. L’application stricte des délibérations. Et avec une équipe de jeune douée et dévouée dans le travail nous avons augmenté le budget.
Votre mot de la fin ?
Tout d’abord remercier le Maire Moussa SY, pour la confiance qu’il a porté sur nous, en nous nommant à la tête de l’administration de la plus grande Commune du Sénégal, et aussi remercier les chefs de services et l’ensemble des agents qui m’ont soutenu dans mon travail.
Et en fin je salue l’initiative de XIBAARU Parcelles parce que cela nous permet de vulgariser nos actions vu qu’il y a beaucoup d’incompréhensions au niveau de la gestion locale. Parfois je vois des intellectuels qui n’ont pas d’aperçu sur la fonction des communes et je crois que XIBAARU Parcelles nous connecte avec eux.

Related posts