2ème Édition des Journées de l’éducation et de la formation

2ème Édition des Journées de l’éducation et de la formation
Moussa Sy, maire des Parcelles assainies : « Nous avons placé l’éducation et la formation dans nos axes prioritaires »

La mairie des Parcelles assainies a organisé, les 8 et 9 novembre 2016, les journées de l’éducation et de la formation. Pour Moussa Sy, maire de cette commune, ces thématiques sont inscrites au cœur de leurs priorités. « Nous avons placé l’éducation et la formation dans nos axes prioritaires », a-t-il déclaré. D’ailleurs, depuis le début de l’année, la mairie des Parcelles assainies a octroyé 11.500 bourses. M. Sy a souligné que la commune dispose des plus grandes infrastructures éducatives du département de Dakar avec 24 écoles élémentaires, 4 Cem, 1 lycée et plus de 40 écoles privées, non sans dire l’intérêt à relever les défis.

A l’en croire, les élèves du public et du privé sont au nombre de 30.000. « Nous avons alloué une enveloppe de 65 millions de FCfa pour la réfection des bâtiments des écoles de la commune et 30 millions de FCfa pour accompagner les inscriptions des élèves et étudiants dépourvus de moyens. Pour l’achat de matériels didactiques, une enveloppe de 5 millions de FCfa a été dégagée. Aussi, 21 millions de FCfa ont servi pour l’acquisition de fournitures scolaires au niveau des 24 écoles primaires et 3 préscolaires. Malgré tout,  il reste beaucoup à faire pour une amélioration constante des conditions d’apprentissage des enfants, sans oublier les enseignants qui jouent un rôle important dans la vie de l’école », a ajouté le maire des Parcelles assainies.
Selon lui, la commune a aussi pour rôle de faciliter aux étudiants l’accès à la formation en nouant des partenariats pour des tarifs de formation plus réduits lorsque la situation de l’étudiant l’exige. « Cette expérience doit être démultipliée dans les autres communes du Sénégal », a suggéré Moussa Sy, souhaitant un plus grand accès des étudiants aux filières de formation qualifiante pour espérer une insertion socioprofessionnelle.

De son côté, Dr Salla Dior Dieng a invité à une meilleure dispensation des cours. « Malgré les grèves répétitives, nos élèves de Terminale restent bons. Ceux qui sont envoyés par notre système sont les meilleurs en Europe », a ajouté l’enseignant-chercheur. Il a demandé aux dirigeants d’écoles et instituts de dispenser des filières opérationnelles pour l’emploi. « On ne peut pas former les jeunes et en faire des chômeurs », a-t-il avancé.

Serigne Mansour Sy CISSE

– See more at: http://www.lesoleil.sn/actualites/item/57597-moussa-sy-maire-des-parcelles-assainies-nous-avons-place-l-education-et-la-formation-dans-nos-axes-prioritaires.html#sthash.m4SKY6Df.dpuf

Related posts