​Révision des listes électorales des Parcelles Assainies : Moussa Sy dénonce une fraude

​Révision des listes électorales des Parcelles Assainies : Moussa Sy dénonce une fraude

Problème au niveau de la commission administratif pour la révision des listes électorales des Parcelles Assainies où certains inscrits ont présenté de faux certificats de résidence, selon le maire de la commune. Pour les besoins de l’enquête, la police a interpellé un individu qui détenait un faux papier administratif. Le bureau a été finalement fermé sur ordre des autorités en attendant de voire plus clair.

Le Maire des Parcelles Assainies qui dénonçait hier une fraude électorale sur sa commune, dit s’attendre à une enquête équitable et impartiale. «Nous avons été saisis de transfert de personnes de Guédiawaye, de Cambéréne, de Pikine vers le centre des Parcelles. Arrivé sur place, nous avons informé le Préfet et le commissaire de Police. Le commissaire a constaté lui-même sur place qu’il y avait des falsifications sur sa signature et que ces différents certificats de résidence qui porte le sceau de son commissariat ne sont pas de sa main. Les certificats ont été retirés des ayants droit et certains mêmes ont été conduits au commissariat pour enquête », rage Moussa Sy.

Et d’ajouter: «Nous avons donc avec le Sous-préfet arrêté tout ce qui touchait aux modifications. Nous sommes sûr et certain que ces gens n’habitent pas les Parcelles  Assainies… Ils pensent que pour gagner des élections, il faut faire des transferts d’électeurs de commune en commune. Ils perdent leur temps. Parce qu’aujourd’hui, il y a plus de 95. 000 électeurs. Au dernier référendum, il y a que 30% qui ont voté».

Pour lui, «ces derniers perdent leur temps car ils ne peuvent pas renverser la tendance», rapporte la Rfm

 

Source: http://www.pressafrik.com/

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.